Archives de l’auteur : isabelleanguita

2019-2020

enfance, paysage, nostalgie, mémoire…

 

Série Les Instantanés 2019-2020

Mue par le désir de casser mes habitudes de création et de continuer à explorer différentes couleurs, compositions et thématiques, je m’impose depuis avril 2019, un rituel quotidien de pratique de peinture intuitive : Chaque jour, pendant 30 minutes, sur une feuille toujours de la même dimension, je peints; peu importe la fatigue, la prédisposition ou l’inspiration, je me laisse guider par ce que j’observe, je ressens. Conversation improvisée qui se déroule parfois dans une urgence mue par l’autocritique que je dois alors apprivoiser; d’autre fois, c’est un échange heureux et confiant qui se déroule dans un souffle joyeux. Il en résulte une accumulation de peintures investies par l’énergie de multiples moments. Par ailleurs, la prémisse selon laquelle je ne vais pas retoucher, corriger, ni jeter les exercices que je pourrais considérer comme inintéressants m’oblige à accepter tout résultat. La valeur, donc, de ce rituel, déborde de l’idée de l’étude et rejoint celle de la catharsis qui permet de me libérer, au moins momentanément, d’un certain nombre de carcans, ou, tout au moins, les examiner.

Cours de peinture

L’INFUSART

Au sein de l’organisme L’Infusart, ateliers de peinture acrylique et techniques mixtes pour adultes avec ou sans base. ​La démarche pédagogique est axée sur l’exploration du processus artistique à partir du potentiel créatif de chaque participant.e. https://www.linfusart.com/cours-peinture-adulte

L’infusart, hivers 2018, cours de création 2

Grand format, session estivale 2018

 

 

 

 

 

 

Speed portraits, Session automne 2018

Papiers / Fibres

Nous / Namo / Ninan

Courtepointe de la paix

Le projet  Nous / Namo (Cri-Cree) / Ninan (Attikamekw) ou Courtepointe de la Paix, a été réalisé au printemps 2016 dans le cadre du programme de résidences artistiques d’Exeko, Métissage Urbain,  en partenariat avec le Jardin des premières nations du jardin botanique de Montréal. La murale est exposée au Jardin des Premières-Nations depuis le 21 juin 2016 (Journée nationale des peuples autochtones).

Ce projet a permis la réalisation d’une murale collective de 8 pieds par 8 pieds composée de 81 panneaux de bois sur lesquels un collage de tissus et de mots forment une étoile à huit branches. Parallèlement, une trame sonore a été créée à partir des voix des participants nommant ce qu’ils souhaiteraient offrir en signe de paix. Crédit pour la trame sonore : Wilson Blakley

Plus de 80 participants ont contribué à l’élaboration de la murale. Ils ont été rejoints à travers 8 ateliers de création au sein de plusieurs organismes montréalais: Chez Doris, Native Woman Shelter, le Centre d’amitié autochtone de Montréal, Le Toit rouge, Le Module du Nord québécois et PRAIDA.

 

Merci aux 80 participants pour avoir rendu possible ce projet: imag1859

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plaque informative au Jardin des premières nations:

imag1861